Bordeaux labellisée « Métropole French Tech »

les actualités app's miles®

12 novembre 2014

soutenant la candidature de Bordeaux au label « Métropole French Tech », nous souhaitons aujourd’hui faire le point sur cette excellente initiative menée au profit de la croissance des startups françaises.

La French Tech, c’est quoi ?

Logo La French TechLa French Tech est une initiative impulsée par l’état et lancée par Fleur Pellerin (ex-ministre déléguée à l’Innovation et à l’Economie numérique) afin de booster la croissance des startups françaises en faisant de la France un écosystème exemplaire et favorable en Europe et dans le monde.

dans les faits c’est un nom collectif regroupant tous les acteurs de l’écosystème de startups françaises. en plus de rassembler les entrepreneurs de plusieurs secteurs, il vise à impliquer l’ensemble des acteurs de la création impliqués dans la création et la croissance des jeunes entreprises : investisseurs, ingénieurs, designers, développeurs, étudiants, associations, blogueurs, medias, opérateurs publics, etc.

quels objectifs poursuit-elle ?

l’objectif principal consiste à renforcer la lisibilité et la cohérence des actions publiques en faveur des startups à travers 3 axes de développement :

  1. « susciter partout en France une dynamique collective la plus large possible en faveur de la croissance et du rayonnement des startups »
    à cette fin, la French Tech a déployé deux dispositifs : tout d’abord, la marque « La French Tech » qui se veut ouverte et partagée afin de capitaliser sur les actions de chaque acteur, ensuite, le label « Métropoles French Tech » – attribué à Bordeaux – qui vient reconnaître les « écosystèmes particulièrement denses, dynamiques et visibles à l’international ».
  2. « soutenir en France le développement d’accélérateurs de startup privés »
    pour aider les startups à se lancer et croître, l’initiative a débloqué un budget de 200 millions d’euros, géré par Bpifrance, qui sera investi dans des accélérateurs. ces organismes – au même titre que les incubateurs publics – proposent des aides d’accompagnements diverses liées au lancement : concept, équipe, financement, formation… en échange d’une prise de participation au capital.
  3. « renforcer la visibilité et l’attractivité internationale de l’écosystème français des startups »
    avec un budget de 15 millions d’euros, opéré par l’Agence française pour les investissements internationaux (AFII), une campagne de promotion internationale s’appuyant sur la marque « La French Tech » a été mise en place dans le monde à l’aide d’ambassadeurs (entrepreneurs, développeurs, investisseurs, etc.), d’opérations d’attractivité et de promotion portées essentiellement par des acteurs privés (exemple : La French Touch Conference à New York).

Bordeaux Métropole French Tech

un collectif dynamique

Etude Focusmatic via Maddyness

comme le montre l’étude de Focusmatic publiée par Maddyness sur le mouvement de la French Tech, Bordeaux est l’une des métropoles les plus dynamique de France.  en effet, leader en nombre de messages autour de La French Tech, Bordeaux a battu un record en créant le « buzz » à l’occasion du lancement de sa candidature. de même, le compte Twitter @FrenchTechBx est le plus mentionné après celui de La French Tech et de Fleur Pellerin.
grâce à la mobilisation générale de ses différents acteurs, à savoir la région Aquitaine, la communauté urbaine de Bordeaux, la ville de Bordeaux et plus de 900 entreprises du Numérique en Aquitaine (dont app’s miles® !), la métropole bordelaise s’est vue récompensée par sa nomination au label « Métropole French Tech ».

une diversité abondante

French Tech Bordeaux

@FrenchTechBx

nous y voilà : l’union sacrée de la ! cc @LaFrenchTech @axellelemaire @montebourg

98 personnes parlent à ce sujet

l’e-commerce et le gaming – portés par des grands acteurs comme Cdiscount.com et le Groupe ConcoursMania – sont les deux grands pôles du tissu numérique bordelais. La métropole est également bien placée sur le big data (région numéro 1 sur les bases de données Open Data) et les applications mobiles, pour lesquelles app’s miles® propose un programme d’animation.

au total l’Aquitaine compte plus de 7 000 acteurs du numérique dont 2600 sur la métropole de Bordeaux. c’est donc plus de 23 000 personnes travaillant sur ces enjeux dans la métropole bordelaise qui sont aujourd’hui récompensées, par cette nomination annoncée par Axelle Lemaire. l’Aquitaine, avec un fort engagement de la ville de Bordeaux, est généreuse en dispositifs d’aides. on dénombre pas moins de 9 technopoles (Bordeaux UnitecPau Hélioparc, etc.), 14 associations professionnelles (AquinumeCOM33, etc.), des dizaines d’espaces de co-working (Le nodela ruche, work’in PAU, etc.) et de nombreuses autres offres pour accompagner toutes les startups.

des événements ambitieux

Axelle Lemaire

@axellelemaire

belle dynamique de la semaine digitale à Bordeaux, avec une « grande jonction » réussie entre starts ups et PME industrielles

67 personnes parlent à ce sujet

Bordeaux est la seule ville de France à proposer une semaine entièrement dédiée au numérique avec la semaine digitale, organisée depuis 4 ans. la ville propose également la Grande Jonction, un événement qui a pour but de favoriser les contacts entres startups et grandes entreprises d’autres secteurs.

au final, la région organise plus de 20 événements majeurs liés à l’économie numérique, ce qui lui permet de rayonner au plan national, et international, autour de nombreuses expertises.

et la suite ?

pour La French Tech

les partenaires de la French Tech ont lancé le Pass French Tech qui sera proposé, dans un premier temps, aux entreprises du secteur numérique (à terme aux entreprises de tous secteurs) pour amplifier leur développement. il s’agit d’un service premium d’accompagnement qui s’articule autour des 4 axes suivants (Source : Bpifrance) :

  • simplicité, rapidité et priorisation (dossier de candidature unique, accès prioritaire aux services),
  • accompagnement personnalisé renforcé (interlocuteurs référents chez chacun des partenaires),
  • visibilité (mise en avant des entreprises bénéficiaires dans les communications de chaque partenaire),
  • financement (mise en relation avec des investisseurs, accompagnement dans la levée de fonds).

de plus en 2015, quatre nouveaux secteurs (biotech, medtech, clean tech, industrie) viendront compléter le pôle numérique de La French Tech pour valoriser l’ensemble de l’entrepreneuriat en France.

pour French Tech Bordeaux

la nomination d’une métropole constitue la première étape en reconnaissant l’écosystème mis en place pour favoriser la croissance économique des startups françaises.

la métropole de Bordeaux, fraîchement labellisée « Métropole French Tech », a identifié de nombreux projets de développement, dont certains sont déjà en cours. à titre d’ exemple, Bordeaux a pour objectif projette de construire la Cité Numérique au cœur de la ville. cet espace a « vocation à devenir un pôle d’excellence économique, culturelle et sociétale fondé sur les usages numériques ». Sur le modèle de Paris, cet espace aura le rôle de tête de réseau de tout l’écosystème aquitain.

pour app’s miles®

app’s miles® est engagé dans le mouvement French Tech et a déjà bénéficié, à ce titre, d’un premier soutien financier. « nous avons pour ambition de contribuer à la valorisation l’image et du savoir faire français en proposant notre programme d’animation 100% digital et multicanal aux marques qui souhaitent développer la fréquence de contact et d’actions sur leurs canaux-clients. »

retour au blog